Retraites : "Ensemble, créons un Front de riposte inédit"

Publié le par pcfuzege.over-blog.com

affiche1 aff pcf boucherie2-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Lors du Conseil national du 16 avril, nous avions annoncé une campagne de communication de grande ampleur afin de sensibiliser l’opinion publique sur l’avenir de notre système de retraite et alerter sur le projet de la droite qui a pour objectif d’imposer sa « réforme » avant l’été. Si nous avons fait le choix d’une campagne mobilisant des moyens très importants, d’une campagne qui vise à susciter des réactions, notamment avec les deux affiches nationales que nous proposons pour la journée du 1er mai, si nous priorisons cette bataille dans l’engagement des communistes, c’est que l’essentiel du rapport de force face à la droite, au patronat et aux marchés financiers va se jouer dans les semaines à venir. Les mois de mai et juin seront vraiment déterminants pour mettre en échec le gouvernement. Le Gouvernement laisse croire à une période de « dialogue », « d’échanges », mais en fait tout est bouclé, en témoigne cette semaine sa fin de non recevoir sur la question de la pénibilité et de l’emploi des seniors."

Olivier Dartigolles, porte-parole et responsable de la communication du PCF

 

Avec la réforme des retraites, nous sommes face à un choix de civilisation: en 2050, 30% de la population sera âgée de 60 ans et plus.

La droite a un projet simple : casser le droit à la retraite à 60 ans et tirer vers le bas le niveau des pensions pour aller vers un système par capitalisation.

Nous pensons qu’un autre choix est possible, il est nécessaire de conforter notre système actuel de solidarité par répartition à partir des principes  suivants :

  1. la retraite à 60 ans à taux plein, c’est à dire concrètement à 75% du salaire de référence.
  2. la reconnaissance de cette retraite comme un temps utile pour la société.
  3. la sécurisation de l’emploi entre 18 et 60 ans en permettant que toutes les périodes d’emploi, de chômage ou de formation ouvrent droit à cotisation.
  4. élever le volume et le taux des cotisations pour la retraite en faisant cotiser les revenus financiers et en pénalisant les entreprises qui font du chômage.

Il est temps de mener le débat sur cette question majeure à l’échelle du pays en dénonçant l’idée qu’il n’y aurait qu’un seul choix, celui de Nicolas  Sarkozy et de ses amis de la  nance, celui de travailler plus pour en dé nitive vivre moins.

La droite est en dif”ficulté, c’est le moment de nous rassembler autour de propositions en rupture avec ses choix libéraux. Les solutions existent pour assurer à chacun et chacune une belle retraite.

Le PCF, avec le Front de Gauche, appelle toutes les forces politiques de gauche, tous les syndicats et les associations, tous les citoyens et citoyennes à se rassembler. Ensemble, créons un front de riposte inédit, un front de propositions, un front politique, social, citoyen et inter-générationnel gagnant qui porte une ambition pour toute la société. Ensemble, unissons-nous contre la droite pour défendre la retraite.

Marie-George Buffet
Secrétaire nationale du PCF, députée

Pierre Laurent
Coordinateur du PCF

Publié dans retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article