Notation trompeuse

Publié le par pcfuzege

agence-de-notation.JPGLe 5 novembre dernier, la justice australienne a condamné Standard&Poor’s à dédommager des collectivités locales ayant englouti des millions de dollars dans des produits financiers à risque très bien notés par l’agence américaine. Le tribunal fédéral australien a jugé « trompeuse » la note « AAA » attribuée aux titres CPDO (« constant proportion debt obligation ») émis par la banque néerlandaise ABN AMRO et vendus fin 2006 à treize municipalités par une société de services financiers, LGFS. Selon les juges, cette note était étayée par des informations 
en partie « inexactes ». Les titres CPDO, largement promus par les agences de notation qui leur attribuaient systématiquement la plus haute note, se sont révélés ruineux avec 
la crise financière de 2008.

Clotilde Mathieu

Extrait de "L'humanité" du 21 novembre 2012

Publié dans Finance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article