Si j’étais socialiste… par Jean-Marie Harribey

Publié le par pcfuzege

 

économiste à Bordeaux-IV, membre du conseil scientifique d’Attac.

 

Jean-Marie HarribeyJe voterais très certainement aux primaires, marquant mon attachement à désigner le champion capable de battre Sarkozy. Mais je sonderais les candidats sur leur projet avant de peser leur prestance.

Je demanderais à Martine Aubry quelques précisions sur la sécurité, 
pas la sécurité marseillaise mais la Sécurité sociale. Par exemple, comment la promesse de revenir au droit à la retraite à 60 ans pourrait-elle être tenue si la durée de cotisation reste fixée à 41,5 ans, voire si elle devait augmenter encore ? Est-ce la raison pour laquelle toute idée de RTT est absente du projet socialiste et que seule la croissance est vue comme une solution pour l’emploi ?

Je demanderais à François Hollande en quoi la réduction du déficit public à 3 % du PIB en 2013 se distingue du critère de Maastricht et de l’inscription d’une « règle d’or » d’équilibre budgétaire dans la Constitution ? Imiter le gouvernement Zapatero est-il un gage 
de socialisme ?

Je poserais la même question à Ségolène Royal, surtout qu’elle compte battre cette fois-ci Sarkozy en proposant la même chose que lui, adopter cette 
« règle d’or », à la seule différence que ce sera après l’élection au lieu de le faire avant. La conditionner à une fiscalité plus juste n’ôtera pas le fait qu’elle bloquera la politique économique.

J’interrogerais Arnaud Montebourg pour vérifier s’il pense que nous avons affaire à une somme de crises nationales qui l’amèneraient à proposer des solutions nationales. Car, si la crise 
est une crise capitaliste mondiale doublée d’une crise écologique, 
on voit mal comment voter pour sa démondialisation isolée nous sortirait de l’ornière. Imposer des droits de douane unilatéraux nous maintiendrait à l’intérieur du paradigme de la concurrence.

Dès que j’aurais trouvé une question à poser à Manuel Valls, je l’indiquerais…

 

Jean-Marie Harribey

Publié dans Enjeux politiques

Commenter cet article